28/11/2005

Week-end de chez week-end

Vendredi soir, sans Roi, sans Reine et sans Petit Prince, je m'en suis allé retrouver mon compagnon sur les hauteurs de Cointe.  Un joyeux mélange de tendresse, de fougue et de passion m'accueillit et me gâta jusque dimanche midi....  De cela nous ne vous en dirons pas plus (ceci est la phrase par laquelle s'achève chacun des chapitres de Jin Ping Mei, 3.400 pages en petits caractères sur papier bible chez Folio).

 

Samedi, honteux claquage de fric de fin de mois chez Planet Parfum (crèmes de jour et de nuit, contour de l'oeil, gommage, crème pour les mains, crème et huile Peau d'Ange) et à la FNAC (livres et dvds divers dont l'année 1 de Desperate Housewives).  De cela je vous en dirai plus au prochain paragraphe...

 

L'histoire de 4 copines narrée par la cinquième qui vient de se suicider dans une banlieue chic américaine.  Du cynisme artistique, des intrigues croisées, du suspinseuh, de jolis brins de dames (ma préférence pour la brune sans enfant), deux jolis brins de monsieur (un étudiant latino et un super canon célibataire - mon préféré).  La salope de service est Mme Huber.  Salope de chez salope, sans aucun doute.

 

Dimanche après-midi, plaisir solitaire mais partagé chez Henri.  Tarte au flan rehaussé de poires fondantes de chez Desmet (un régal).  Trois heures qui se sont évaporées sans s'en rendre compte.  Henri est un affront permanent pour les gens normaux (comme moi) : il a trop de qualités !!!  Il est sympa, intéressant, généreux, gentil, ouvert, curieux, ...

 

Henri est aussi une entremetteuse de premier ordre (Madame Weng pourrait en prendre de la graine).  Il fait et défait les couples d'un coup de baguette magique.  Il est encore le confident de J-F qui lui narre à toutes heures ses frissons érotico-glamouro-sexuels.  Henri n'aime pas.

 

Henri n'aime pas les blogs non plus.  Aucun blog.  Et surtout pas celui-ci qu'il trouve par trop vulgaire avec son étalage de chaire fraîche sous divers prétextes fallacieux....  Qu'en pensez-vous ?

07:38 Écrit par Gossip Boy | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

si Henri n'aime pas henri n'a qu'à pas lire
à part ça, que tu veuilles choquer
je n'en doute pas
ce dont je doute
c'est que tu sois aussi choquant que tu voudrais le laisser penser ...

Écrit par : pommefraise | 28/11/2005

En vrai.... je peux faire bien pire que ça !!!!

Écrit par : Gossip Boy | 28/11/2005

Je confirme ... ... en vrai il est bien plus redoutable ;-)))

NDR: "des plaisirs solitaires mais partagés" that's the story of my life !!!!!

Écrit par : NowFuture | 28/11/2005

tout n'est donc qu'une question d'appréciation
voilà donc comment on se constuit une légende
ton épitaphe devra faire mention du commentaire de NF

Écrit par : pommefraise | 28/11/2005

Les commentaires sont fermés.