14/10/2005

Quand le bâtiment va tout va

Et quand le moral va tout va aussi.

 

Faut donc s'attaquer au moral.  Ce que fis today.  Comment ?  Simple.

 

Ce midi, j'ai dîné (c'est comme déjeuné en France, pour le souper tu dois dire le dîner, je sais, c'est pas simple) avec mon amoureux à la Crèmerie de la Vache (je vous recommande, thé Mariage Frères, hmmmm) dans le goulet Louise puis direction boutiques du boulevard de Waterloo.  Lèche-vitrine.  Hermès, Fratteli Rossetti, Delvaux,  aaargh, je palpite le naseau dilaté....

 

Arrêt chez Todd's pour m'offrir une paire de mocassins noirs.  De vraies pantoufles tellement je suis bien dedans.  Pas tout à fait donnés mais valant leur pesant de peanuts (clin d'oeil discret à Jimmy Carter).

 

Le moral, c'est comme l'air chaud, il monte.  Tout part donc de la chaussure et le moral s'en ressent.

 

A propos d'air chaud, comme disait une connaissance fut-fut "l'air chaud monte toujours, même quand il est froid, l'air chaud monte".

16:21 Écrit par Gossip Boy | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... Perso, rien de tel que mes petites emplettes chez Lidle, Aldi, Ç & A, boucherie cachère en plein centre de Schaerbeek
=> ooook, je sais où se trouve la porte de sortie !!! … ;o)))

Écrit par : Oli (le vertueux) | 14/10/2005

SHOPPPPIINNGGGGGG... ... Givenchy, Gaultier, Names, Names, Darling !!!!
Total Patsy revival YESSSSSSS :-)))))

Écrit par : NowFuture | 14/10/2005

Snob je suis Snob je resterai !!!

NaNaNaHeu !

Écrit par : Gossip Boy | 14/10/2005

Les commentaires sont fermés.