14/09/2005

Ciel gris, plafond bas

Habituellement mon moral ne suis pas la météo.  Pourtant, ces jours-ci le moral est gris, terne, sans relief, sans envie sauf peut-être la découverte d'une île déserte (avant que je n'y débarque).  En y réfléchissant un peu, j'ai pourtant quelques atouts dans la vie pour être heureux !  Suis-je à ce point insatisfait ou suis-je incapable de les reconnaître ?  Je n'en sais fichtre rien.  Aujourd'hui mon humeur est maussade, comme le temps....  Y aura-t-il des shops sur cette île déserte, juste pour moi, sans shop girl idiote, sans shop boy incompétent, sans personne pour me faire chier, pas même un tiroir caisse.  Je laisserais trois coquillages sur le comptoir pour la petite souris qui passera la nuit quand je dormirai bien profondément.

10:51 Écrit par Gossip Boy | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

produit gris t'es pas porté sur la poésie !.....bon..... c'est quand même du Baudelaire produit gris, presque blanc !

Écrit par : roosendael | 14/09/2005

Je hais la poésie Je n'y comprend rien parce que je n'aime pas, ou l'inverse, ou les deux...

La prose par contre sied à mon genre de beauté !!!

Écrit par : Gossip Boy | 14/09/2005

ahlalalalala un seul être vous manque et tout est dépeuplé ...
allez, suis de retour
donc le soleil aussi (je me demande si je n'ai pas une trop haute estime de mon moi-même ?)
et on inverse pas les rôles, hein !
c'est moi qui suit pas trop top pour l'instant ...

Écrit par : pommefraise | 15/09/2005

Les commentaires sont fermés.