07/09/2005

Suis-je trop homo ?

Parce que vous êtes attentifs, vous aurez noté qu'un petit nouveau a été promu dans mes chouchous, bien qu'il soit vertueux.  Coucou Oli (http://paume.skynetblogs.be/).

 

Dans son dernier post Oli définit la notion de "l'homo sans trop l'être".  Celui qui ne l'est pas trop n'est pas efféminé et ne sort pas régulièrement dans le milieu.  Je comprends aussi qu'il vaut mieux ne pas être trop homo.  Ouf, je suis une espèce de grand escogriffe viril et je ne fréquente quasi pas le milieu (mais je fréquente des gens qui le fréquente, aaaaarrgh, c'est pas cool).

 

Jusqu'ici, je voyais l'homosexualité comme une boîte ou une porte.  Ouverte ou fermée.  Un peu ouverte ou beaucoup ouverte, elle est ouverte.

 

D'un autre côté, j'ai choqué une vieille dame en serrant en rue très fort contre moi mon amoureux (sans compter le patin) et si ça se trouve j'ai choqué les bourgeois bien pensant en lui prenant la main (sur et pas sous la table) au resto.  Et je dois avoir choqué le contrôleur du Thalys en appuyant ma tête sur son épaule.

 

Faut dire que ça ne me déplaît pas de choquer un peu (je ne parle pas ici de tringler un serveur de tapas sur la table du resto).  Comme disais Coluche (que je ne regrette pas, si vous voyez ce que je veux dire), "je ferai des blagues sur les noirs jusqu'à ce que plus aucun gamin noir ne pleure".  Je continuerai à choquer jusqu'à ce qu'il soit accepté que je me promène la main dans la main avec mon copain et ce jour-là j'arrêterai de le faire !

09:23 Écrit par Gossip Boy | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

puisses-tu pour votre bonheur
continuer à choquer longtemps

pour être honnête, le patin m'aurait choquée aussi
si la démonstration de tendresse publique est tout à fait acceptable à mon niveau
par contre, je n'aime pas assister à des quasi-accouplements publics
qu'ils soient homos ou hétéros
pudibonderie, je sais, je sais ...

Écrit par : pommefraise | 07/09/2005

On est jamais trop aidé :-) Je n'ai jamais eu l'intention "délibérée" de choquer, mais certainement pas non plus celle de me cacher, si j'ai envie d'embrasser quelqu'un en rue, que ce soit un homme ou une femme, je le fais et si ça dérange qq, en définitive c'est plus son problème que le mien ...

Écrit par : NowFuture | 07/09/2005

... "Tringler un serveur de Tapas sur la table du resto"? Hein? Tu connais mon serveur de Tapas? Grrrrrrrrr ;o)))
Non, perso, je ne m'accepte pas assez, je ne me situe pas assez, je n'ai pas assez confiance en moi... que pour m'exposer, que pour m'en foutre!
Je ne suis pas prêt pour ça... Je tiens quand même à préciser que j'ai commencé mes premières aventures homo il y a moins de 6 mois... Normal donc... que je ne sois pas hyper à l'aise avec tout ça!!!

NB: Merci pour la promotion (pas canapé... je précise pour les autres) ;o)

Écrit par : Oli | 07/09/2005

Les commentaires sont fermés.